Week-End à Kpalimé - Episode 2

Kpalime, Togo le 17/03/2012

 

Présentation et installation faites, on retourne en ville à pieds.

Après 20-30 minutes de marche, nous arrivons au marché de Kpalimé. Il est bien plus agréable que le Grand Marché de Lomé, il s'étend sur une rue en U longue de 200m, on trouve tout ce qu'on veut rapidement, en gros c'est : un produit, un stand.

La rue du marché de Kpalimé Toujours la même rue

Petite pause rafraîchissante, il est à peine 10H mais ça tape déjà dur sur les casques. On en profite pour prendre notre première collation : spaghettis, riz, poisson,... on a rien avalé depuis 5H. Petite bière aussi pour Mr Pouce, qui regrettera ce choix 20 minutes plus tard environ.

Petit-déj et réhydratation

Ensuite, nous partons vers une première cascade à 1/4 d'heure de Zem. Baignade interdite car c'est de l'eau de source utilisée par les villages de la vallée, du coup on prend juste une pause rapide.

On prend juste la pause Plutôt joli

On commence la descente à pieds, et un Van quasiment vide nous prend en stop et nous ramène à Kpalimé. Spéciale dédicace à cette grande âme.

 

Nous décidons de finir la route jusqu'à la maison à pied, mais tout à coup, quelques gouttes commencent à tomber annoncant l'arrivée d'un giga orage. En l'attendant, nous prenons les Zems pour rentrer plus vite et pour faire taire nos estomacs, nous passons à table pour manger la pâte et le poisson que Baby nous a préparé. Après nous être restauré copieusement, le voilà enfin, l'orage. Une pluie et un vent digne d'une bonne tempête de Vendée qui nous font annuler nos projets de baignade à la cascade pendant l'après midi.

 

16h : Une fois l'orage terminé, nous décidons de faire une visite d'un soi-disant musée à Kpalimé. Donc, on enfile ses chaussettes, on met son pull et on décolle. Hop Hop Hop, on ralentit, Baniok nous annonce qu'il doit accueillir 6 jeunes filles belges, nous décidons donc, dans notre grande bonté d'âme, de les attendre avec lui afin de voir à quoi elles ressemblent. Par la même occasion, nous en profitons pour attendre nos 2 autres camarades, Esmathe et Rafia qui doivent arriver de Lomé d'une minute à l'autre.

Après 40 minutes d'attente sur un banc,

 

les belges débarquent enfin, mais, à peine le temps de faire une bise, qu'elles sont déja loin. Un rapide partage de nos impressions sur la marchandise et voici que nos 2 amis arrivent. Pif paf pouf, retour à la maison pour qu'ils puissent déposer leurs affaires.

Enfin, nous partons pour le musée, nous arrivons à l'endroit indiqué et demandons à une boutique d'artisanat où se trouve le musée. Et BAM, c'était le petit bout de trottoir du vendeur questionné, encore une éxagération du Petit Futé.

Nous discutons avec le vendeur et nous apprenons qu'une soirée se tient non loin de là, au CIA (Carrefour International des Arts). Bim, le programme de la soirée est annoncé. 

18h : Nous nous posons tous dans un maquis, pour boire quelques bières et nous restaurer, en attendant la soirée.

20h : C'est le départ en direction de la soirée où d'autres aventures nous attendent.

 

Commentaires



Autres récits de voyage

Autres Recits en Togo